Julien Desailly

Uilleann pipes, Bodhràn, Low Whistle

Julien

Julien a adopté le uilleann pipes avant tout pour les possibilités peu communes qu’offre cet instrument. Il n’a abordé la musique irlandaise qu’ensuite, parce que c’est au sein de ce répertoire que le jeu et la technique de l’instrument s’est développé. Le goût pour la musique irlandaise est donc venu plus tard et il s’intéresse particulièrement aux styles pratiqués avant 1950, ceux des travellers ou ceux joués sur les flatsets (instruments plus ancien, au sons plus doux et plus graves).
Mais son parcours de musicien l’a mené vers la musique microtonale, la musique improvisée, le drone et une recherche sonore et rythmique qui lui est propre. Basé dans les Hautes-Vosges, Julien joue dans A Spurious Tale (musique irlandaise), le Duo Desailly/Maurel (musique expérimentale), ainsi que dans les groupes Mafila Ko, Arcade Street, Dear John Hardy.

 

Romain Casta

Uilleann Pipes, Whistles
Romain

Après s’être essayé à l’accordéon dès l’age de 9 ans puis à la cornemuse du centre au centre de formation Cric Crac Compagnie dans le Nord de la France, Romain concrétise quelques années plus tard sa passion pour la musique irlandaise avec le Uilleann Pipes, la mythique cornemuse irlandaise. Il se forme pendant des années à travers des stages en Irlande ou en France avec des grand noms de cet instrument comme Tiarnan O’Duinnchin, Cillian Vallely, Mick O’Brien, Ronan Browne … mais aussi par des échanges avec des musiciens moins connus lors de sessions de musique irlandaise dans les pubs irlandais notamment à Belfast en Irlande du Nord. Basé maintenant à Toulouse, il mène de front divers projets musicaux dont le Hexagonal Pipers Club et Lame Squid.

 

Le temps d’un concert ou plus l’Hexagonal Pipers Club s’ouvre à d’autres musiciens …

Pol Small

Riqq, Derbouka, Djembé
Pol Small Riqq Derbouka Djembé

Pol commence la musique avec la batterie en prenant des cours dans différentes écoles de musique alsaciennes. C’est lors d’un stage avec Youssef Hbeisch à Arles en 2013 qu’il découvre la derbouka, percussion soliste très répandue dans le monde arabe. S’ensuit une passion pour les musiques arabes, turques, balkaniques et les musiques traditionnelles du monde entier. Il apprend par la suite le riqq, petit tambourin aux multiples facettes, le bendir, gros tambour sur cadre, et le davul, une sorte de grosse caisse turque. Il perfectionne son jeu lors de stages avec Etienne Gruel, Youssef Hbeisch, Levent Yildirim et Wassim Halal et intègre différentes formations : Les Mains Baladeuses (trio de bal folk), Waldteifel (néo-trad alsacien), Shifen (afro-jazz), Duna Orkestar (fanfare des balkans) avant de faire la rencontre du mystérieux Hexagonal Pipers Club au festival du Son Continu en 2016.